Allure / Emprise (Film)


Salut les gens !!

Encore un ! Oui vous allez dire c’est une obsession. Non juste que les moteurs de recherche sont fait de telle sorte qu’en faisant une recherche pour illustrer mon poste sur « Désobeissance » et « La belle saison » je suis tombé sur ce film dans les résultats :

En proie à l’abus de son passé et au tumulte des rencontres intimes échouées, Laura se bat pour trouver un amant et un sentiment de normalité. Son flambeau d’espoir vient à Eva, seize ans, une pianiste talentueuse désillusionnée par la vie que sa mère lui impose. Une relation improbable se forme entre les deux et Eva devient une obsession pour Laura. À la lumière du malheur d’Eva, Laura la convainc de s’enfuir chez elle et ils se retrouvent bientôt pris dans un enchevêtrement intense. La manipulation, le déni et la codépendance alimentent ce qui finit par devenir une dynamique fracturée qui ne peut se maintenir que si longtemps.

Les films portant sur la prédation masculine sont légion. Ceux s’attardant au pendant féminin sont beaucoup moins nombreux, sans doute parce que le phénomène est plus rare. Et là encore, les longs métrages qui s’y risquent optent volontiers pour une approche sulfureuse confinant parfois à la titillation. Emprise, de Carlos et Jason Sanchez, constitue une exception, car voilà un drame psychologique qui tente réellement de comprendre, tout en racontant une histoire prenante, ce qui se produit dans l’esprit d’une femme devenue prédatrice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.