Effondrement et banque mondiale


Par honnêteté faisons dire à la banque mondiale ce qu’elle ne dit pas : Pas une seule fois le mot « effondrement » n’apparaît dans ce rapport de la dite institution, dont on peut peu penser a minima qu’il s’agisse de l’élite. « Civilisation » non plus. Alors de là à rapprocher les deux je n’ose même pas y consacrer deux neurones. « Effondrement de la civilisation » dans un rapport de la banque mondiale ? Pffft… Pourtant l’effondrement systémique est partout décrit dans ce rapport. Devant les problématiques évoqués et leurs proches évolutions présentées en détail au fil des pages, il n’y a vraiment qu’une question d’incompétence a la lecture pour ne pas comprendre le catastrophisme qui se cache derrière un titre aussi peu connu que « Turner down the Heart ». Comment j’ai mis la main sur ce rapport ? De fil en aiguille… JE suis tout d’abord tombé sur cet article :

Si le plugin ne marche pas sur votre navigateur : cliquez-ici

Intrigué, je me tape la synthèse (de la synthèse) :

Si le plugin ne marche pas sur votre navigateur : cliquez-ici

Puis histoire de vérifier que « deux ou trois choses sur le développement durable » ne me prenne pas pour un con, je vais voir si le rapport existe et je trouve sur le site de la dite banque une synthèse en français (D’ou l’idée évoquée plus haut de la synthèse de la synthèse) :


Quand même c’est marrant… pourquoi ils ont sorti ce rapport les banquiers ? C’est pas comme si leur argent était la cause des causes mais aussi un des freins majeurs aux changement de cap non ? Comment ? Il manque encore 60% des promesses de budget de la COP 21,22,23,24…. ? Ah…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.